Bien souvent il arrive qu'un disque dur rende l’âme. Si le disque est encore lisible mais pas accessible même si il à des erreurs SMART on peut tenter une récupération.

Tout d'abord un petit récap de se que l'on va faire:

  • Télécharger Tux' n'Vape, une distribution axé sur ArchLinux
  • Rendre une clée usb bootable avec Tux' n'Vape dessus
  • Déterminer le bon disque
  • Lancer les outils de récupération

Let's go!

On se rend sur https://www.tuxnvape.fr/telechargements/ et je vous conseil de prendre l'iso "MATE (NOVEMBRE 2018, 64 bits) : Principal ou Secondaire"

/!\ Il faut un PC en 64 bits, pour du 32, il faudra une version plus ancienne.

Une fois télécharger il y à un super tuto au bas de la page pour vous expliquer comment "graver" sur une clé usb.

Donc nous avons notre clé usb bootable il nous reste à démarrer le PC dessus (voir les options de démarrage de votre PC) et vous aller obtenir l'écran GRUB pour la sélection du démarrage. Étant belge, voici les réglages à faire pour le clavier et la langue

Une fois démarré, il vous faudra brancher le disque défectueux et un disque de sauvegarde. Le programme est en invite de commande mais c'est simple d'utilisation pour commencer on ouvre un terminal

  • Menu (en bas à gauche)
  • on tape Terminal
  • puis touche ENTER

Félicitation le terminal est lancé !

Ensuite on fait:

sudo pacman -S testdisk

On fais "O" et normalement c'est installé.

Ensuite on peut enfin lancer l'utilitaire en tapant

sudo testdisk

Et on obtiens ceci

Dans le menu la navigation se fait avec les flèches et la touche ENTER, donc on va sur

Create

Maintenant on tombe sur la sélection des disques. Si tout va bien on devrais avoir

  1. Disque système ou usb
  2. Disque de récup
  3. Disque défect

Dans mon cas j'utilise une machine virtuelle donc je n'aurais qu'un disque et un lecteur cd.

Si on à un doute on peut toujours lancer sur un autre terminal

sudo blkid

Se qui va lister tous les disques, partitions, nom et point d'attache.

De retour sur notre utilitaire on sélectionne le disque défectueux puis "Proceed".

Se joli tableau n'est pas si compliqué qu'il n'en parait. Il vous demande juste quel type de partition qu'il doit rechercher. Je pense que les choix sont logiques sauf pour Intel qui est le choix que l'on va faire ici (simulation d'un Windows).

Dans notre cas de restauration de data, on dois faire une analyse du partitionnement avant de lancer la récupération. Donc...

Analyse

Puis

Quick search

Et on attend... Longtemps...

Si tout se passe bien vous devez avoir la liste des partitions à réparer. Je vous renvois sur la documentation officiel de l'outils car de là il peut y avoir plusieurs cas de figure.

https://www.cgsecurity.org/wiki/TestDisk_Step_By_Step

Une fois votre disque "réparé" (on se voile pas la face, il est juste temporairement accessible) on va aborder la récupération pure de fichiers.

Pour se faire on peut fermer testdisk et lancer

sudo photorec

Comme précédemment on sélectionne le bon disque puis "Proceed" .

Ici on à le choix (sauf si la récupération précédente n'a pas fonctionné) entre plusieurs partitions. On va sélectionner celle qui est susceptible de renfermer toutes nos photos, documents, ... Donc "Search" puis "Other" sauf si votre PC était sous linux.

Ici on peut choisir si on veut récupérer des data d'un espace vide (dans le cas où on essayerais de récupérer des fichiers supprimé) ou sur tout le disque.

Dans notre cas se sera "Whole".

Et enfin sélectionner l'endroit où stocker tout se qu'il trouve. C'est là que votre disque de secours interviens.

Il devrais être dans la liste, si ce n'est pas le cas, ouvrez "Dossier personnel" et cliquez dessus dans la liste "Appareils".

Et relancer l'utilitaire, naviguez pour atteindre votre disque.

Une fois choisi on fait "C".

De nouveau on attend... Mais là c'est pas qu'un peut... Ça peut prendre des jours...

Si tout c'est bien passé vous avez récupérer vos fichiers ! Par-contre un tri s'impose... Car il récupère tout et ne suit pas l’arborescence ...

Une petite astuce pour la fin, faites des copies! Un système simple pour ne rien perdre est de faire minimum 3 copies.

  1. Le fichier en lui-même
  2. Une copie sur un disque externe qui ne pas servir qu'a çà
  3. Une copie sur un cloud...

Avec ça vous ne devriez pas perdre vos données...

Sur-ce, a+ !